lafich rap» lafontenn
-> FOTO-YA <-


Dans le cadre du prinTemps des Poètes 2001, KRAKÉMANTÒ a réalisé ce projet d'envergure dans la droite ligne du thème de cette année, "poèmes à chanter" :
 
 Il  s'agissait de RAPER des textes de Jean de La Fontaine traduits en BOUCHiKONDÉTONGO, KALi'NA, KRÉYÒL ou tout autre langue que souhaitait le rapeur. 


-Pourquoi le rap
Pour Krakémantò, le CONTEUR est l'ancêtre du RAPEUR. Il suffit de voir une session, où plusieurs RAPEURS disent leurs lyrics, se répondent, se clashent, s'épaulent...etc....

Cela existe dans la forme traditionnelle du MATO (chez les BOUCHiKONDÉ SAMA), de  l'ANANSiTOLiLi (chez les KALi'NA), du KONT RÉVÉYÉ (chez les KRÉYÒL)  où les conteurs content à plusieurs. 
De plus c'était pour nous l'occasion d'impliquer des jeunes qui comme les CONTEURS traditionnels ont la maîtrise de la parole. 
 



 -Pourquoi La Fontaine ?
Le thème de la Troisième Édition du prinTemps des Poètes était "POÈMES À CHANTER". 

Les poèmes (fables) de La Fontaine ressemblent bien souvent aux contes. Certains contes sont même des fables développées avec les mêmes personnages et les mêmes trames. Les fables de La Fontaine doivent d'ailleurs beaucoup aux contes d'orient et d'asie, notamment au "Panchatantra" Hindou. 

 Comme les RAPEURS, Jean de La Fontaine  dénonçait les travers de la société de son époque (la cour du Roi).



 -Réalisation du projet
Les textes étaient fourni, les RAPEURS y ont ajoutés leur instrumentation, posés  leur FLOW, les ont dits tel quel ou les ont adaptés, y ont ajoutés des refrains, répétés des phrases ou des paroles, bref ils ont eu totale liberté. Il s'agissait en fait d'un véritable travail artistique de création. 

 Chaque RAPEUR a été déclaré légalement. Ce point était important pour nous. A l'instar de ce que nous avons entamé avec les conteurs, il s'agissait de permettre à ces jeunes artistes de s'approcher díune certaine professionnalisation et de rompre avec les pratiques communément admises chez les musiciens.Il s'agissait pour nous d'une vraie démarche éducative auprès de ces jeunes artistes. 

 Lors du concert, les fables de La Fontaine ont été distribuées dans la foule et déclamées par des volontaires du public avant la version du rapeur. Il s'agissait là encore d'une action éducative, et d'un formidable appel à la lecture. Cette manifestation a permis de découvrir ou de redécouvrir La Fontaine sous un autre jour. La musique était ainsi liée à la lecture. 
 Durant cette semaine, il était proposé de visiter au Cyber Espace Multimédia des sites internet en relation avec La Fontaine. 
 

 -Les prolongements éventuels 
 Selon ses moyens, Krakémantò pourra, en accord avec les artistes, produire un CD ou une mixtape. 

 Cette opération pourrait être par la suite, prise en main par les Rapeurs eux-mêmes qui pourront faire tourner ce concept dans d'autres communes de Guyane ou à l'extérieur, voire même travailler avec des classes sur Jean de La Fontaine.

larËl blÈ

  | LAJÒRNEN MANNYÒK (journée du manioc) | LAJÒRNEN NASYONNAL ENDJEN BRÉZiL (journée nationale de l'amérindien au Brésil) | KARBÉ-KONT (ateliers-contes pour enfants) | LAREL (charte) | LISTWÈ KAMALAKULI (l'histoire de Kamalakuli) | LAPO LIVKONT LAGWIYANN (couvertures de livres de contes guyanais) | KONT NWÉL : NWÉL KOROSONI--an kriyòl.-- en français. | KONT LÉKÒL (une expérience de conte au collège) | MALAN (bulletin de Krakémantò) | KRAKÉMANTÒ (Krakémantò quelques actions) | DOLO/NONGO (proverbes) | KANNAVAL (carnaval) | 28 ÒKTÒB LAJÒRNEN ENTÈRNASYONNAL KRIYÒL (journée internationale du créole) | KONT / ANASI TOLILI / MATO (contes) | KAMALAKULI MATO 1999/2001 (festivals 1999/2001) | KAMALAKULI MATO 2003 (festival 2003) | KAMALAKULI MATO 2005 (festival 2005) | RAPÉ LAFONTENN (Jean de La Fontaine rapé) | KRAKÉ DAMAS (Léon-Gontran Damas rapé) | KETI  KOTI 2002 (la 2de Abolition de l'Esclavage-palò freedom) | KETI  KOTI 2004 (la 2de Abolition de l'Esclavage-cinéma d'Afrique) | VÉYÉKONT LATOUSEN (KONT KÉ TEMBE) (veillée-contes de La Toussaint/contes et art plastiques) | VYANN KÉ JIBYÉ PÉY-A (faune dans les langues de Guyane) | LA TERRE DES PARIAS (présentation du cd) | PAGRALIV KONT (bibliographie contes) | PAGRALIV (bibliographie créoles et langues guyanaises) | MASAK (devinettes) | MAY (liens) |


| KOURiLÈT (courriel)-zimaj kourilèt : krakemanto@wanadoo.fr  |

[souzèv (menu)]